La voie du chat...

Publié le par leblogdemoustache.over-blog.com

Dd2Aujourd'hui c'est Kitty Vidéo, et Moustache a récemment découvert grâce à Catsuka un pur moment de poésie féline et humaine. Regardez, c'est en plus interessant :

 

La Bascule vient de sortir en DVD La Voie du Chat, un documentaire de Myriam Tonelotto. Il ne s'agit pas d'un simple documentaire sur les chats, mais plus d'un conte qui nous questionne sur la mondialisation, la sécurité, les services publics ... Ce documentaire est en très grande partie animé, et assez remarquablement, sous la direction de Jérôme Jouvray, dessinateur de la BD Lincoln.

Vous pouvez commander le DVD via le site officiel : www.la-voie-du-chat.labascule.tv

De nombreux contenus making of sont également disponibles sur le blog de Jérôme Jouvray.

 

Pitch :
"La voie du chat" nous invite à un voyage à travers le temps et le monde pour explorer les fondements d'un lieu commun : "les hommes aiment les chats parce qu'ils sont libres". Libres de quoi ? Libres comment ? Quelle leçon de liberté les chats offrent-ils aux humains ? Un chaton noir et un vieux matou gris, réalisés en film d'animation, nous servent de guides. En partant d'un salon d'intellectuels de la fin du XIXème siècle, le film déroule sous les pas de deux félins l'évolution du concept de liberté individuelle, vue à travers des histoires de chats aux quatre coins du monde.

 

 

Bonne journée, MROU !

Publié dans Kitty vidéo

Commenter cet article

Tfisa 25/01/2011 15:11


Oui, tout ce qui est dit est vrai. Mais la narration est sur le mode du conte (la trame de la quête du chat), même un conte initiatique. Ce qui accentue les vérités, les mets plus en lumière
encore. Il est des contes tristes, mais, toujours, ce dernier vise juste. Il donne la possibilité de plusieurs lectures, offre aux regards, plus que l'évidence.


tatsuwa 25/01/2011 14:57


ce n'est pas du tout un conte, la catastrophe de Minamata reste dans les annales comme un exemple-type de pollution de l'eau extrêmement nocive, tout ce qui est dit est vrai.


Tfisa 07/11/2010 10:08


Ah, merci pour cette nouvelle ! Je l'avais vu sur Arte et avait apprécié l'originalité de ce conte (c'est bien le terme) qui dit indirectement notre monde. Et d'une manière si délicate et si
esthétique dans ses séquences animées...

C'est commandé et ce sera partagé !


Papillote 05/11/2010 13:59


je l'ai vu, il est passé sur arte l'année dernière ! j'ai gardé une copie bien sûr, impossible de rater ça !